Effets secondaires et posologie du médicament Izalgi

Izalgi : Les effets secondaires à surveiller, avis des experts, posologie et contre-indications

Le médicament Izalgi est un produit antalgique qui contient du paracétamol dont le rôle est de stopper la transmission de la douleur. Ce médicament contient aussi un extrait d’opium, un opiacé qui va agir sur la perception que le cerveau a de la douleur. Quels sont les effets secondaires du médicament Izalgi et sa posologie ?

Quels effets secondaires peut provoquer la prise du médicament Izalgi ?

Le médicament Izalgi peut être prescrit par un médecin à un patient pour traiter la douleur et ainsi optimiser son bien-être. Ce traitement est utilisé lorsque les antalgiques classiques ne permettent pas de soulager la douleur. Comme tout médicament, Izalgi peut entraîner des effets indésirables chez les patients. Ces effets indésirables peuvent être étroitement liés à la composition en opium du médicament.

Ainsi, la prise du traitement peut provoquer :

  • des nausées ;
  • des vomissements ;
  • de la constipation ;
  • une sensation de vertige
  • ou encore de la confusion.

Dans des cas plus rares, on peut observer chez les patients un ralentissement de la respiration. Ces effets indésirables peuvent être plus intenses chez les patients âgés.

L’administration du médicament Izalgi chez un patient peut aussi entraîner des démangeaisons, de l’urticaire et une éruption cutanée. Par ailleurs, d’autres effets indésirables liés au paracétamol peuvent apparaître. Il peut être question d’une réaction allergique ou dans des cas plus rares une anomalie de la numération formule sanguine.

Quels effets secondaires peut provoquer la prise du médicament Izalgi ?

Quelle posologie respecter pour l’administration du médicament Izalgi ?

Le médicament Izalgi peut être pris pendant les repas ou sans. Selon les indications du médecin, le patient devra cependant respecter l’intervalle de 4 heures au moins entre les prises. Si le patient souffre d’insuffisance rénale, il devra effectuer les prises à 8 heures d’intervalle au moins. Le médicament se présente sous forme de gélule qui doit être avalée avec un grand verre d’eau.

Chez le patient adulte et chez l’enfant, ayant plus de 15 ans, la posologie à respecter est d’une gélule à prendre une à quatre fois par jour. Il est important de préciser que ce médicament qui contient de l’opium ne doit être utilisé qu’en deuxième intention. Son administration est recommandée par le médecin lorsque le paracétamol, l’aspirine ou encore l’ibuprofène utilisés seuls se sont révélés inefficaces.

Son utilisation peut donc servir au traitement des douleurs intenses. Notez que le médicament Izalgi peut retarder un diagnostic puisqu’il masque la douleur. De fait, il est interdit de le prendre sans avoir l’aval de votre médecin. Évitez également de le recommander à autrui.

Quelles sont les contre-indications du médicament Izalgi ?

Quelles sont les contre-indications du médicament Izalgi ?

Certaines contre-indications sont liées à l’utilisation du médicament Izalgi. Ainsi, son administration est interdite si vous souffrez d’une maladie grave du foie. De même, les patients souffrant d’asthme ou bien d’insuffisance respiratoire ne doivent en aucun cas le prendre. L’utilisation du médicament Izalgi ne doit pas se faire en association avec d’autres médicaments qui se composent de pentazocine, de nalbuphine ou bien de buprénorphine.

De même, en cas de grossesse ou d’allaitement, il ne doit pas être employé. En outre, puisque le paracétamol est l’une des composantes de plusieurs autres médicaments, il est essentiel d’éviter de prendre à la fois plusieurs médicaments qui en contiennent. Autrement, vous vous exposez au risque du surdosage, mettant ainsi votre foie en danger. Rendez-vous immédiatement dans une clinique pour une prise en charge rapide si cela arrive.

Articles similaires

4.3/5 - (7 avis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *