Les crises d’asthme : Causes, traitements et prévention

Respirez facilement : prévenir les crises d'asthme

L’asthme est une crise respiratoire, une maladie qui se manifeste par des gênes respiratoires intermittentes caractérisées par une suffocation. Cette maladie chronique des voies respiratoires touche près de 4 millions de personnes en France, dont environ 6% des cas sont sévères voire mortelles. Comment prévenir, si vous êtes asthmatique, les crises d’asthme ? Découvrez la réponse dans cet article.

Quelles sont les causes des crises d’asthme ?

L’asthme est une maladie des voies respiratoires dont les causes et les facteurs déclenchants sont multiples. Elle est caractérisée par une inflammation des voies respiratoires du malade et une sécrétion abondante et rapide de mucus. Cette inflammation entraîne la diminution du diamètre des bronches entrant dans les poumons. Ce rétrécissement des voies respiratoires associé à la présence de mucus, rend pénible et difficile la respiration.

La première cause qui déclenche une crise d’asthme est une réaction allergique causée par l’exposition à des allergènes respiratoires tels que :

  • Les acariens ;
  • Le  pollen ;
  • La fumée de la cigarette ;
  • La poussière ;
  • La pollution de l’atmosphère ;
  • Etc.

D’autres facteurs peuvent déclencher les crises d’asthmes ou crises respiratoires à savoir certains médicaments, des agents pathogènes infectieux comme les virus, les bactéries, etc. Notons également qu’en dehors des facteurs liés à l’environnement du malade, une prédisposition génétique crée un terrain fertile à la manifestation de problème de santé. On parle alors d’asthmatiques non allergiques. Les crises d’asthme surtout celles qui ne sont dues à l’exposition aux allergènes peuvent également être causées par l’effort physique.

Quels traitements pour l’asthme ?

Le premier traitement proposé contre l’asthme est l’utilisation de médicaments pour calmer les crises respiratoires. Ces médicaments permettent soit de calmer les crises ou de les traiter à fond. Les divers médicaments pour retrouver une parfaite santé respiratoire sont administrés grâce à un inhalateur encore appelé ventoline. Ces ventoline ou inhalateurs sont prescrits par un médecin et sont disponibles à la pharmacie.

Vous pouvez vous procurer de la Ventoline sans ordonnance en cas d’urgence et quand votre médecin n’est pas disponible physiquement pour vous en prescrire une autre. L’inhalateur permet de diffuser le médicament dont le rôle sera de dissiper l’inflammation des bronches afin de libérer les voies respiratoires allant vers les poumons.

Quels traitements pour l’asthme ?

Quels sont les symptômes de l’asthme ?

Pour reconnaître les crises d’asthmes chez une personne asthmatique, il faut s’appuyer sur les symptômes de cette maladie respiratoire chronique. Comme symptôme, nous pouvons retenir :

  • La  toux ;
  • Les essoufflements intermittents ;
  • Une forte sensation de lourdeur et d’oppression dans la poitrine ;
  • Gênes respiratoires aigus ;
  • Difficultés à parler, transpirations abondantes, et autres signes sont autant de signes qui permettent de reconnaître une crise d’asthme chez une personne asthmatique.

Les épisodes asthmatiques chez certaines personnes peuvent passer presque inaperçues, sans aucun symptômes apparents.

Comment prévenir les crises d’asthme chez une personne asthmatique ?

Les crises d’asthme surtout celles allergiques surviennent très souvent chez les enfants. D’autres formes se déclenchent de façon tardive chez les personnes adultes. Pour éviter ces crises respiratoires, plusieurs précautions sont à prendre.

Eviter les facteurs déclenchant les crises respiratoires

En évitant l’exposition aux allergènes respiratoires qui déclenchent les crises, vous pouvez prévenir les crises d’asthme chez les personnes asthmatiques surtout chez les enfants. Il faut alors :

  • Maintenir l’environnement propre ;
  • Eviter l’exposition aux poils d’animaux et à la poussière ;
  • Eviter l’exposition passive ou active à la fumée du tabac  ou du joint ;
  • Aérer la chambre ;
  • Recouvrir les oreillers d’une housse médicale anti-acariens ;
  • Empêcher l’exposition aux moisissures ;
  • Eviter l’exposition aux produits irritants tels que la peinture, la teinture.

Éviter l’asthme d’effort en pratiquant intelligemment le sport

Pour prévenir l’asthme d’effort, vous pratiquez le sport dans un environnement sain. De plus, avant des séances d’activités sportives intenses, pensez à vous échauffer graduellement. La pratique du Yoga et de la natation permettent aux personnes asthmatiques de contrôler facilement leur respiration pendant les crises d’asthme voire, de les éviter.

Articles similaires

5/5 - (1 avis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.