Quels sont les implants remboursés par la Sécurité Sociale ?

Quels sont les implants remboursés par la sécurité sociale ?

Les problèmes de santé sont normaux et peuvent survenir à tout âge et chez tout le monde. Pour certaines personnes, les soins et médicaments ne sont pas la solution idéale. Aussi interviennent les implants de tout genre, créés dans l’optique de satisfaire les patients. Qu’est-ce qu’un implant dentaire ? Dans quels cas le poser ? Les implants sont-ils remboursés par la sécurité sociale ? Découvrons dans le contenu de cet article le rapport entre les implants et le rôle de la sécurité sociale.

La sécurité sociale et les dépenses prises en charge

La sécurité sociale est un organisme qui dispose de plusieurs institutions qui jouent des rôles spécifiques. La sécurité sociale par le biais de l’assurance maladie a pour mission première de protéger les personnes ayant souscrit au contrat d’assurance. Les missions exécutées par la sécurité sociale sont nombreuses :

  • La fixation des taux de cotisations
  • La prise en charge des dépenses des malades et l’accès aux soins
  • La régulation du système de santé

Sur la base des devis, la Sécurité Sociale prend en charge certaines dépenses, et une partie du coût est laissée à votre charge.

Qu’est-ce qu’un implant ?

Les implants ont pour rôle de soulager un problème du corps dans le but de faciliter la vie aux personnes concernées. La forme de l’implant varie en fonction du problème.

Plusieurs types d’implants existent. La pose d’un implant médical se fait sous prescription médicale. En ce qui concerne les implants non médicaux, il peut y arriver que l’individu soit confronté à des risques. D’où l’utilité de consulter un spécialiste du domaine, peu importe le type d’implant.

Les implants de dents

Il existe deux types d’implants dentaires. Nous avons premièrement l’implant endo- osseux et deuxièmement l’implant endostéal sous-périosté. En effet, l’implant dentaire est composé d’une couronne, d’un pilier et d’une dent de même couleur que les dents du patient. Le remboursement d’un implant dentaire se fait à hauteur de 70%.

La sécurité sociale ne couvre pas les implants dentaires faute de surcoût. Pour bénéficier d’un remboursement qui oscille entre 65 et 107 euros, il va falloir souscrire à une mutuelle santé pour ces soins d’orthodontie.

Les implants intraoculaires

L’implant intraoculaire est une lentille qui est placée sur l’œil dans le but d’améliorer la vision du concerné. Un implant intraoculaire est placé sous ordre médical et de façon obligatoire.

Les implants intraoculaires ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Si vous désirez bénéficier d’un implant, il va falloir souscrire à une mutuelle santé. Elle vous permet d’alléger le surcoût de votre implant.

Il faut noter que le coût d’un implant intraoculaire varie en fonction du type de lentille. Il prend également en compte le nombre d’œil.

Les implants contraceptifs

L’implant contraceptif est un implant qui permet à la femme d’espacer les naissances. C’est une méthode qui s’avère être efficace à 99%. En réalité, elle contient une hormone progestative qui est diffusée dans le sang pendant 3 ans sans affecter l’état de santé.

La sécurité sociale couvre l’implant contraceptif entre 60 et 65% par sa branche assurance maladie. Notez cependant qu’un implant contraceptif est chiffré à 102 euros.

Obtenir le remboursement du coût d’un soin santé ou d’un implant : possible ou non ?

Sachant que la sécurité sociale ne rembourse aucun implant quelle que soit sa nature, vous devez souscrire à une mutuelle santé ou à une assurance maladie dans le but de bénéficier d’un remboursement.

Dans le cas où vous souhaitez avoir un meilleur taux de remboursement, il serait judicieux d’aller faire votre implant à l’étranger.

Articles similaires

5/5 - (1 avis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.