Douleurs au bas ventre mais pas de règles : synonyme de grossesse ?

douleur au bas ventre mais pas de règles : grossesse ou pas ?

Vous n’avez pas eu vos règles ces derniers mois. Vous soupçonnez le début d’une grossesse. Longues ou courtes, violentes ou banales, légères ou intenses, les douleurs du bas ventre peuvent avoir plusieurs origines. Doit-on s’inquiéter quand elles surviennent ? Pas pour la plupart du temps. 

Les raisons des douleurs au bas ventre

Avoir des douleurs au bas ventre sans les menstrues n’est pas forcément synonyme de grossesse. Les douleurs peuvent être provoquées par d’autres pathologies suivant la localisation de la douleur. Le bas ventre chez la femme désigne le pelvis ou encore le petit bassin. Il comprend la vessie, l’utérus, les ovaires et le rectum.

Si la douleur se trouve au niveau de l’utérus, il peut s’agir des douleurs menstruelles ou d’une endométriose utérine. L’endométriose est une inflammation du tissu au niveau de l’utérus. Elle peut survenir à la suite d’une IVG, d’un curetage ou d’une pose de stérilet. Elle se caractérise par des douleurs chroniques lors des rapports sexuels. Située au niveau des ovaires, la douleur peut faire penser à un kyste volumineux. Si celle-ci est brutale et violente, elle peut renvoyer à une torsion de kyste. Les ovaires atteints par ses kystes provoquent des crampes presque insupportables lors d’un rapport sexuel.

Autres, les douleurs dans le bas ventre peuvent être synonymes de séquelles d’infections ou d’opérations. Les douleurs prémenstruelles se déclenchent aussi au niveau du bas ventre. En effet, la jeune femme en début de cycle menstruel connaît de fortes crampes d’estomac. L’existence des calculs rénaux dans l’urètre et d’une cystite peut aussi être à l’origine des douleurs pelviennes.

Douleurs comme signe de grossesse en absence de règle

Douleurs comme signe de grossesse en absence de règle

Dès le premier trimestre, la femme enceinte peut ressentir des tiraillements et des tensions au niveau du bas ventre. Cela est dû à la congestion pelvienne. Une congestion pelvienne a pour conséquence de vous faire aller régulièrement aux toilettes.

Lors du second trimestre de la grossesse, les douleurs peuvent avoir deux origines. Les douleurs symétriques en avant et en arrière provenant de l’utérus sont celles de la grossesse. Cependant, les douleurs latérales sont dues à une constipation, à un problème de digestion ou à une diarrhée.

Les douleurs peuvent être spontanées ou provoquées. Une dispute, de l’activité sportive ou même une activité sexuelle peut provoquer des douleurs pelviennes. Les douleurs spontanées sont issues de torsion de l’ovaire. Elles sont intenses et aigües et parfois accompagnées de vomissements. Fréquent pendant la période parturiente, ces crampes ne sont pas forcément liées à la grossesse. 

Pendant le dernier semestre de grossesse, il peut arriver que la femme enceinte ressente des douleurs au bas ventre. Ces douleurs sont appelées les douleurs ostéo-articulaires. Ces douleurs résultent des tensions musculaires s’exerçant lors de l’élargissement du bassin.

Que faire en cas de douleurs pelviennes trop intenses ?

Les douleurs au bas ventre en absence de menstrues ne sont généralement pas alarmantes. Toutefois dans certains cas, il devient urgent de prendre des précautions pour ne pas endommager votre grossesse. Ces cas sont entre autres :

  • Des douleurs trop violentes ;
  • Des douleurs qui se produisent dans une fréquence de dix minutes et qui ne durent que quelques minutes ;
  • Des douleurs spontanées et fréquentes ;
  • Des saignements vaginaux accompagnés d’une douleur faisant penser aux règles.

Si vous rencontrez de telles douleurs lorsque vous êtes enceinte, consultez sans tarder un médecin pour confirmer le diagnostic par une échographie endovaginale. Si les résultats de l’écho montrent que vous avez une torsion, vous serez obligé de subir une intervention chirurgicale. Outre, pour en savoir plus sur la santé reproductrice, prenez fréquemment rendez-vous avec un gynéco. Le médecin pourrait vous conseiller une thérapie adaptée à vos maux et surtout la pratique d’exercice physique pendant la grossesse.

Articles similaires

5/5 - (1 avis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.