CMRR de Besançon-Franche-Comté
 


Centre Mémoire de Ressource et de Recherche de Franche-Comté

 

L’équipe de notre  CMRR est composée :

  • De membres du CHU de Besançon intervenant au CMRR :

Coordonnateur : Pierre Vandel, psychiatre : pierre.vandel@univ-fcomte.f

Chef de service : Lucien Rumbach, neurologue : lrumbach@chu-besancon.fr

  • Membres affectés spécifiquement au CMRR:

Médecin référent : Dr Sophie Haffen, psychiatre : shaffen@chu-besancon.fr

Neuropsychologues : Gilles Chopard, Sabrina Ferreira, Géraldine Vanholsbeeck, Catherine Mertz, Ilham Ryff.

Psychologue clinicienne : Alice Blois.

Orthophoniste : Elfriede Dariel.

Technicienne d'étude clinique : Julie Hidalgo

Secrétaire : Nadège El Ouakaf.

Interviennent aussi :

  • De membres des consultations mémoire de proximité ou qui y sont affectées, des Centres Hospitaliers de Dole, de Vesoul, de Pontarlier, de Belfort/Montbéliard, de Lons-le-Saunier, des Centres Hospitaliers Spécialisés de Saint Rémy, de Novillars, du Centre De Soins des Tilleroyes de Besançon, et de l’ADNA/réseau rapidfr-nat de Besançon.
  • Et enfin de médecins des services de Psychiatrie, de Gériatrie et de Neurologie du CHU de Besançon.

 

Les activités de notre CMRR se situent dans la cadre du Plan d’action “maladie d’Alzheimer et maladies apparentées” (Circulaire n° 2005-172 du 30 mars 2005 relative à l’application du plan Alzheimer et maladies apparentées 2004-2007) qui a défini deux objectifs : l’amélioration du diagnostic par la mise en place d’un dispositif spécialisé et gradué et l’amélioration de la prise en charge. 

 

  1. La mission de soins de recours est assurée dans le cadre de consultations pluridisciplinaires hebdomadaires avec les membres de toutes les Consultations Mémoire de la région et organise à Besançon des réunions de synthèse et de coordination le jeudi après-midi. Le bilans peuvent être proposés devant toute plainte cognitive, non seulement dans les cadre de démences, mais aussi dans d’autres pathologies génératrices de troubles cognitifs : VIH, traumatisme crâniens, tumeurs cérébrales…
  2. Dans le cadre de sa mission de formation, le CM2R organise des enseignements, des exposés, des cours, des conférences (neuropsychologie, imagerie…) et dans celui de sa mission de recherche, promeut des essais cliniques et des recherches adaptées en fonction des spécialités concernées. Des exposés théoriques ont lieu une fois par mois et sont mis en ligne en lien avec le réseau Rapid-fr. Ce réseau existait préalablement à la création des CM2R en Franche Comté, mais l’intérêt manifeste de réseaux accolés au CM2R fait de leur création l’un des objectifs secondaires du plan démence. 
  3. Les thématiques de recherche du CMRR de Franche-comté sont centrées sur l’amélioration de stratégies diagnostiques et thérapeutiques des troubles cognitifs dans une approche pluridisciplinaire. Le diagnostique différentiel Diagnostic troubles psychiatriques/neurologiques y est particulièrement étudié.
  • En neurologie, nous travaillons sur l’évaluation des outils para-cliniques (Dat-scan) et l’imagerie 3D. Il est étudié pour le diagnostic différentiel des démences avec un syndrome extrapyramidal dans le suivi prospectif d’une population de patients vus de façon consécutive au CM2R. Il semble particulièrement intéressant pour aider au diagnostic de démence chez les patients présentant des comorbidités psychiatriques et sous traitements antipsychotiques.
  • Nous travaillons également en gériatrie dans le domaine de la neuropsychologie. L’étude du dépistage des troubles cognitifs en neuropsychologie dans des contextes différents et pour des pathologies cérébrales est un axe important, de même que la normalisation d’une batterie unique minimale faisant appel aux tests suivants : SMI, test de l’horloge, Isaacs, MMS, Grober et Buschke, TMTA, TMTB, dénomination, visuo-construction, appariement catégoriel, score de dépression. Normalisée dans la population où elle est appliquée, cette batterie est évaluée dans sa totalité et non pas test par test. Nous visons à définir des normes comparatives et diagnostiques, sachant le rôle majeur de ces normes dans l’évaluation des sujets âgés.
  • En psychiatrie, sur le diagnostic différentiel entre dépression et démence (Projet « MOMAD » Marqueurs oculomoteurs dans la maladie d’Alzheimer et la dépression : étude cas-témoin pour le diagnostic différentiel dépression/maladie d’Alzheimer. PHRC National 2009) et l’impact cognitif de nouvelles techniques telles que la Stimulation Magnétique Transcrânienne (Etude pilote de faisabilité de l’effet cognitif de la rTMS en add-on chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer débutante « ALSTIMAG » APICHU 2010)
contacts
Adresse
3 Boulevard Alexandre Fleming
25030 BesançonSecrétariat
03 81 66 89 24
cm2r@chu-besancon.frCoordonateur
Pierre VANDEL
pierre.vandel@univ-fcomte.frCoordonnateur associé
Jean Galmiche
adna@orange.fr